Enfant

Leave a Comment

Parler d’hyperactivité est à la mode et on a l’impression que tous les enfants agités, sont hyperactifs. Or, c’est bien plus que cela. On sait aujourd’hui qu’environ 5% de la population (une fille pour trois ou quatre garçons) est touchée – sans compter les nombreux adultes qui s’ignorent. Si vous pensez que votre enfant est hyperactif, voici quelques éléments clefs qui peuvent attirer votre attention:

  • L’inattention: l‘enfant hyperactif est incapable de se concentrer et parvient rarement à finir une tâche entreprise
  • L’impulsivité: Il veut tout_tout de suite, fait tout_tout de suite, coupe les conversations, n’écoute ni les conseils, ni la personne qui va tenter de le canaliser
  • L’agitation: au delà de ce que vous percevez comme “normal” et en combinaison avec les symptômes précédents, il est fort probable que votre enfant soit un hyperactif!

Comment l’aider à canaliser son énergie? 

Le sport

Si votre enfant est hyperactif, il pourra dépenser son trop-plein d’énergie dans des sports collectifs comme le foot, le basketball qui demandent de l’effort physique. Les sports individuels comme le judo sont aussi un très bon défouloir.

L’Art-Thérapie

S’il est timide ou qu’il manque de confiance en lui, conseillez-lui les sports collectifs. L’esprit d’équipe l’incitera à se sociabiliser et lui apprendra à communiquer avec les autres. Les arts plastiques ou la danse sont d’excellents outils. Par ailleurs, aucune loi ne stipule que la danse est réservée aux filles. Mais elles restent très majoritaires dans ce domaine. À la fois sport et art, cette discipline apporte beaucoup au corps comme à l’esprit.

5/5

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *